L'Agriculteur Charentais 26 juin 2014 à 10h51 | Par l'Agriculteur Charentais

3ième plan zones humides lancé

Pour accentuer la spécificité de ces territoires et atteindre les objectifs, série de mesures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Parc naturel Marais Poitevin

Lors de la labellisation officielle du parc naturel régional du Marais poitevin, Ségolène Royal en a profité pour annoncer, dans son fief, le troisième plan national d’actions en faveur des milieux humides. Aujourd’hui, entre 50 et 66 % des marais français ont un usage agricole, 40 % sont en prairies, 38 % sont affectés par l’eutrophisation, la moitié des oiseaux et un tiers des espèces végétales dépendent des marais… en résumé 3 Mha en marais en France. Le nouveau plan fait suite à la conférence environnementale et devrait durer 5 ans  pour «renforcer la prise en compte des milieux humides dans l’aménagement urbain, contre les inondations», pour «mettre en place une stratégie de préservation et de reconquête», pour «développer une carte de référence à l’échelle nationale pour disposer rapidement d’une vision globale de la situation de ces milieux.» Un groupe «zone humide» va piloter tout cela. C’est en le connaissant mieux que l’on peut mettre des outils pour mieux le gérer. C’est la philosophie de ce plan, en prolongement direct avec le second plan (2010-2013). On garde l’observatoire national, avec plus d’indicateurs. On parle donc d’une carte au 1/100 000ème des secteurs «avec leurs caractéristiques» : elle servira à la réalisation de statistiques au niveau national et pour appuyer les stratégies d’actions à l’échelle du bassin ou régionale.

Lire la suite dans notre édition du 27 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
+ 6,7 %
Les surfaces régionales en oléagineux Progressent de 6,7 % par rapport à 2016-2017. D’après Agreste Nouvelle Aquitaine, qui a établi un premier bilan 2018, «Ce sont essentiellement les départements du nord de la région qui portent cette hausse : Vienne (+ 17, 5%), Deux-Sèvres (+ 8 %) et Charente-Maritime (+ 7,6 %).»

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui