Terra 08 février 2018 à 01h00 | Par Arnaud Marlet

À Bruxelles, petit à petit, la Bretagne fait son nid

La région Bretagne entend renforcer sa présence à Bruxelles. Encore plus dans un contexte de Brexit et de préparation des politiques européennes d'après 2020. Les 30 et 31 janvier, Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, et 11 vice-présidents et présidents de commission du conseil régional ont multiplié les rencontres et rendez-vous dans les arcanes de l'institution européenne. Focus sur le réseau breton au cœur de Bruxelles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Découvrir le rôle de l'Europe et la place de la Bretagne dans ses institutions, tout un programme pour ces élèves de terminale à Joliot Curie.
Découvrir le rôle de l'Europe et la place de la Bretagne dans ses institutions, tout un programme pour ces élèves de terminale à Joliot Curie. - © Terra

Vue d'ici, Bruxelles paraît lointaine, peut-être même nébuleuse. Pourtant, c'est là, au siège de l'Union européenne que sont prises nombre de décisions qui influeront sur les politiques régionales. Le quartier européen de Bruxelles est une véritable fourmilière. En faire le tour, c'est un peu faire le tour de l'Europe en accéléré. Comme 229 régions d'Europe, sur un total de 276 recensées dans les 28 états membres de l'Union européenne, la Bretagne est présente physiquement à Bruxelles, avec   [...]

 

» Lire la suite sur le site Terra

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
15
Quinze des 29 projets agricoles déposés par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ont d’ores et déjà été jugés «éligibles» à la signature de conventions d’occupation précaire (COP), a annoncé le 14 mai le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert. Pour les autres projets, «nous avons encore besoin de temps pour continuer à les examiner», soit en raison de dossiers incomplets, soit du fait de conflits d’usage avec d’autres exploitations agricoles, a ajouté le ministre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui