L'Agriculteur Normand 17 octobre 2017 à 08h00 | Par Actuagri/J. Pertriaux/S. Lavenu

A Paris pour sensibiliser les Parisiens sur le juste prix payé aux agriculteurs

« Votre alimentation a un prix, Notre métier a un prix ». C’est porteur de ce message que, le 11 octobre, les agriculteurs de la FNSEA et de JA sont venus de 11 régions afin de renouer le lien avec les consommateurs parisiens mais aussi pour les sensibiliser sur le prix payé aux agriculteurs. L’objectif était aussi d’interpeller le Président de la République en amont de sa déclaration dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation, qui a eu lieu le soir même.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

SL

« On ne peut pas s'acheter des pages de pub à foison comme Michel Édouard Leclerc, mais on vient parler au consommateur avec nos tripes » a déclaré Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA le 11 octobre. En amont des déclarations du président Macron sur le premier chantier des États Généraux de l’alimentation, JA et la FNSEA avaient organisé un rassemblement place de la République, à Paris, afin d’aller à la rencontre des consommateurs parisiens. « Emmanuel Macron ne peut pas passer à   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.