L'Agriculteur Charentais 26 février 2015 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Action : La chasse au gaspillage en restauration collective

Et si la lutte du gaspillage alimentaire passait aussi par l’approvisionnement local. Cas concret avec un lycée à Royan.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au lycée de l’Atlantique, 20 % des élèves ne passent pas par la case «buffet», malgré une offre est très variée... trop peut-être !
Au lycée de l’Atlantique, 20 % des élèves ne passent pas par la case «buffet», malgré une offre est très variée... trop peut-être ! - © AC

«Terroirs au menu» est un projet de coopération entre la communauté d’agglomération royannaise, les pays rochefortais, de Marennes Oléron et de Saintonge romane. 300 000 euros ont été mobilisés depuis 2011, date de lancement de cette opération. «Les objectifs sont économiques, pédagogiques, sans omettre la notion de développement durable, explique Michèle Carré, maire de Semussac, élue au développement agricole de la Cara et membre du comité de pilotage. Ce projet a pour ambition d’organiser l’approvisionnement de la restauration collective en produits locaux et de saison à l’échelle de ces quatre territoires. Cela représente 130 points de restauration pour plus de 40 000 repas par jour.  

Les déchets des matières premières
Le lycée Atlantique s’est porté candidat pour la réalisation du premier test sur le gaspillage alimentaire en Poitou-Charentes. Cet établissement scolaire est régulièrement approvisionné en produits locaux et de saisons pour les 800 élèves. Pour mener à bien ce test, la Cara a fait appel au cabinet RNC Conseils, par l’intermédiaire de Philippe Huvé. Ainsi, du 8 au 12 décembre, tout a été décortiqué : depuis la livraison du produit, en passant par la préparation, la cuisson, la consommation... et la poubelle à la fin du repas. «Nous sommes à 30 % de gaspillage alimentaire en restauration collective.»

Lire la suite de l'opération dans notre édition du 27 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui