L'Agriculteur Charentais 04 décembre 2014 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

ADFI : La disparition de Nicole Menier

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Enseignante animée d’un idéal de promotion de l’humain par l’éducation dans un esprit de tolérance et d’ouverture aux autres, elle a enseigné dans la presqu’Île d’Arvert et le pays royannais. pendant près de 30 ans, elle a conduit les actions du groupe Tiers Monde de St Georges de Didonne,(présidente durant 7 ans) dont un gala de solidarité tenu à Cozes au Festival Plein Sud et à Ciné Sud. Au Burkina Faso, elle a œuvré pour l’aide au développement pour les écoles, la formation de groupements villageois et féminins, le combat pour l’eau. «C’est pour ce courage exceptionnel et cette volonté sans faille qu’elle a reçu la Légion d’Honneur et par son association et ses bénévoles, la médaille d’honneur des collectivités locales du Burkina Faso» souligne Francis Joulin, le secrétaire d’AFDI 17

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Il s’agit de la quantité de blé tendre attendue à l’issue de la moisson 2018, proche de celle de l’an dernier et légèrement supérieure à la moyenne de la période 2013/2017. Le blé dur, en revanche devrait voir sa production baisser de 12,2 %, en raison d’un rendement passant de 55,9 à 51,8 qx et d’une baisse des surfaces cultivées.