L'Agriculteur Charentais 23 avril 2015 à 08h00 | Par Pascal Berteau

AFDI 17 : La mécanisation pour relever le défi

L’assemblée générale a permis d’évoquer l’importance de la mécanisation au Tchad.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’association Cap Projet Agricultrices, représentée par Marie-Madeleine Léonard, a donné un chèque de 1 500 Euros.
L’association Cap Projet Agricultrices, représentée par Marie-Madeleine Léonard, a donné un chèque de 1 500 Euros. - © AC

L’assemblée générale de l’AFDI 17 s’est déroulée sous la présidence de Michel Amblard en présence d’Adrien Bémadjira Lubetinsem, attaché de mission AFDI au Tchad.L’ambition du nouveau président, de sensibiliser les responsables actuels des OPA et d’étoffer l’équipe d’AFDI 17 pour pérenniser les projets entrepris sur le Tchad et Madagascar,  commence à porter ses fruits au vu de l’assistance de cette AG. Michel Amblard a rappelé que «l’association a pour objectif de contribuer à la sécurité alimentaire dans les zones les plus défavorisées. Afdi, dont la philosophie est d’accompagner des actions par échanges de paysan à paysan, a pour but d’améliorer les conditions de vie des paysans les plus pauvres et de leur permettre de vivre de leur métier plutôt que d’être tentées de migrer vers des villes, mirages d’eldorado.»2014 aura permis aux deux partenaires d’AFDI 17, Hita  Menabe à Madagascar et Atekor au Tchad, de se rencontrer lors de leurs missions en Charente-Maritime en septembre. Les deux agricultrices tchadiennes, lors de leurs visites, ont été reçues sur l’exploitation viticole de Véronique Laprée. Cette dernière a témoigné de cette matinée d’échanges exceptionnelles, parlant de choc mutuel autour de la place de la femme dans la société en général. D’ailleurs, la rencontre a généré une action concrète puisque lors de la journée de la femme, le groupement féminin Cap Projet Val de Saintonge s’est mobilisé permettant de récolter 1500 euros qui permettront d’aider des actions des agricultrices tchadiennes.
Lire la suite dans notre édition du 24 avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
6 428
Selon l’estimation de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique (Orab), pour 2018, les chiffres laissent présager une croissance du nombre d’exploitation bio en Nouvelle-Aquitaine. D’ici la fin de l’année entre 1 100 et 1 200 nouveaux engagements (936 au 1er octobre) devraient être comptabilisés. Ce qui ferait un total de 6 428 exploitations bio.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui