L'Oise Agricole 05 décembre 2018 à 17h00 | Par Delphine Jeanne

Agribashing : des causes multiples

Ces dernières semaines, la parution de plusieurs plateformes ont une nouvelle fois jeté l’opprobre sur les pratiques agricoles. Quelles sont les raisons de cet «agribashing» ? Le monde agricole peut-il y répondre ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agence de presse

Depuis quelques années, le traitement médiatique des problématiques agricoles par les journalistes généralistes et grand public s’avère essentiellement critique, donnant au secteur agricole l’impression d’un «agribashing», que le politologue Eddy Fougier définit comme «l’intensification et l’approfondissement de la critique du mode de production agricole conventionnel et de l’implication dans l’agriculture et la production alimentaire d’acteurs non spécifiquement   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui