L'Agriculteur Charentais 12 septembre 2013 à 10h31 | Par l'Agriculteur Charentais

Aide à l’engraissement - La FNSEA 17 a déposé les recours à la Préfecture

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La décision du Ministre de l’Agriculture de non - mise en œuvre de l’aide engraissement 2012 a suscité l’incompréhension et l’indignation des éleveurs. L’aide avait été promise par les pouvoirs publics et les éleveurs s’étaient engagés en contractualisant les animaux et en respectant les engagements. La FNSEA, la FNB et Coop de France se sont, en conséquence mobilisées avec un cabinet d’avocats pour préparer les modalités d’un recours en justice.C’est dans ce cadre que la FNSEA 17 vient de déposer les dossiers de recours gracieux des éleveurs de Charente – Maritime (75 % des éleveurs éligibles) auprès de Béatrice Abollivier, la Préfète. En cas de réponse négative, des requêtes au contentieux seront élaborées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.