L'Agriculteur Charentais 09 mai 2013 à 18h02 | Par l'Agriculteur Charentais

Alcools de bouche - Faut-il les stocker avec les produits chimiques ?

Intervention du sénateur Daniel Laurent

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Daniel Laurent
Daniel Laurent - © AC

erroger, Delphine Batho, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur le maintien de la rubrique 2255 dans la nouvelle nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE). «Il semblerait que la direction générale de la prévention des risques (DGPR) envisage le regroupement, dans une rubrique commune, des liquides inflammables de catégorie 2 et 3, dans le cadre de la transposition de la directive Seveso 3» explique-t-il. Actuellement, la nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement encadre le stockage des alcools de bouche dans une rubrique 2255, afin de tenir compte des spécificités liées à leur nature et à leur conditionnement.

Lire la suite dans notre édition du 10 mai

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui