L'Union du Cantal 10 octobre 2018 à 09h00 | Par S. Chatenet

“alt. 1886”, le nouvel étendard des viandes du Massif central

Portée par les éleveurs et les transformateurs du Massif central, la marque “alt. 1886, les viandes du Massif” a été officiellement lancée au Sommet de l’élevage. Une marque qui a du sens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Salle comble, vendredi au Sommet de l’élevage, pour le lancement de la marque “alt. 1886, les viandes du Massif”. Devant un parterre d’élus, de représentants de l’État(1), de responsables professionnels, d’acteurs économiques du grand Massif central, ont été dévoilés les contours d’une démarche qui se veut plus singulière qu’une simple marque(2). Dans un contexte de cours de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui