26 juillet 2018 à 14h00 | Par lRégion

Apiculture : un plan abeille en Nouvelle-Aquitaine

Durant l’hiver 2017-2018, les apiculteurs ont constaté une surmortalité plus importante que les années précédentes, 20 à 30 % du cheptel, pouvant atteindre dans certains cas jusqu’à 60-80 % de pertes. Après concertation de l’ensemble des structures professionnelles, la Région propose un plan pour d’une part, venir en aide aux apiculteurs les plus sinistrés suite aux constats de surmortalité hivernale, et d’autre part, conduire des actions structurelles en faveur de cette filière. Le premier volet de ce plan est dès à présent effectif. Un dispositif exceptionnel doté de 700 000 E sous forme d’une aide pour la reconstitution ou l’achat d’essaim est destiné aux apiculteurs les plus sinistrés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
6 428
Selon l’estimation de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique (Orab), pour 2018, les chiffres laissent présager une croissance du nombre d’exploitation bio en Nouvelle-Aquitaine. D’ici la fin de l’année entre 1 100 et 1 200 nouveaux engagements (936 au 1er octobre) devraient être comptabilisés. Ce qui ferait un total de 6 428 exploitations bio.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui