L'Agriculteur Charentais 06 août 2015 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Apport de trésorerie : Avant le 20 août

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un rappel important : il faut déposer les demandes pour un apport de trésorerie remboursable avant le 20 aoûtDans une conjoncture économique difficile pour le secteur agricole, un apport de trésorerie remboursable sera versé à partir du 1er octobre aux agriculteurs ayant demandé des aides de la PAC en 2015. Pour en bénéficier, chaque agriculteur est invité à renseigner un formulaire mis à disposition sur Telepac.Ce formulaire devra être arrivé sous forme papier au plus tard le 20 août 2015à la Direction Départementale des Territoires et de la MerCS 80000 - 89 avenue des Cordeliers - 17018 La Rochelle Cedex 1Les intérêts de l’apport de trésorerie seront intégralement financés par l’État ; son coût sera donc nul pour les agriculteurs bénéficiaires.Cet apport versé à partir du 1er octobre permettra d’éviter les difficultés de trésorerie en attendant le versement des aides PAC en décembre, sachant qu’il n’y aura pas cette année de versement d’avances PAC.Toutes les informations utiles sont dès à présent disponibles sur www.telepac.agriculture.gouv.fr ou sur le site des services de l'Etat en Charente-Maritime http://www.charente-maritime.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture-foret-et-developpement-rural/Agriculture/Apport-de-tresorerie-remboursable.Afin d’aider les exploitants dans leur déclaration, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de Charente-Maritime va communiquer individuellement, par courrier, aux bénéficiaires connus d’aides de minimis, les montants d’aides dont elle a connaissance. L’absence de réception d’un courrier signifiera donc que la DDTM n’a pas connaissance d’aides de minimis pour l’exploitation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10,6 %
A la fin juillet 2018, le cumul sur douze mois du nombre de défaillances d’entreprises (tous secteurs d’activité confondus) s’est élevé à 53 000, soit une baisse de 4,7 % sur un an, indique la Banque de France dans un communiqué un 11 octobre. «Les secteurs de l’agriculture, des activités immobilières et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances cumulées sur douze mois (respectivement - 10,6 %, - 6,8 % et - 6,6  %).» Les défaillances diminuent aussi dans la construction (- 6,4 %) mais elles augmentent dans les transports et l’entreposage (+ 8,7 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui