L'Agriculteur Charentais 11 mars 2016 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Apprendre à communiquer sur son produit

Communiquer sur son produit et le promouvoir n’est pas toujours une phase aisée pour les éleveurs. Une formation vient de leur donner des clés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphane Nodin, responsable du magasin (à gauche) a accueilli le groupe d’éleveurs lors de la formation.
Stéphane Nodin, responsable du magasin (à gauche) a accueilli le groupe d’éleveurs lors de la formation. - © AC

«Produire, nous savons faire. Vendre, c’est un autre métier !» lance de concert le groupe d’éleveurs venu participer à la formation(1) «comment améliorer sa communication pour mieux promouvoir ses produits?» Une journée, initiée par la FNSEA 17 avec le concours d’Interbev Poitou-Charentes. Vendredi 19 février, c’est au Leclerc de Rochefort que s’est déroulée cette journée. Un choix pas anodin, puisque le groupe d’éleveurs collabore avec ce magasin. «Cela fait maintenant 13 ans que nous collaborons avec  le groupe d’éleveurs. Ici, chaque semaine, deux charolaises sont proposées à nos clients. Il faut arrêter l’image d’opposition éleveur- grande distribution. Ici nous travaillons ensemble dans de bonnes conditions.» explique Stéphane Nodin, directeur du magasin.

Lire la suite dans notre édition papier du 4 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

8 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
- 2,8 %
«Au-delà de la saisonnalité, les industriels de l’agroéquipement ont fait face en 2016 à une nouvelle baisse du chiffre d’affaires de 2,8%», a annoncé le syndicat des industriels de l’agroéquipement (Axema), le 6 avril lors de sa 3ème biennale à Paris. «Le marché de l’agroéquipement est en baisse de 8% en 2016», a déclaré Élodie Dessaert, responsable du pôle économique d’Axema. Depuis 2013, il a baissé de 23% (-14% en 2014 et -2% en 2015).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui