Agri79 Informations 19 octobre 2017 à 08h00 | Par Christelle Picaud

Après six ans, les opposants jugent les décisions trop rapides

Après six ans de concertation, le projet de création de réserves de la Sèvre Niortaise peine encore à avancer. La profession agricole rappelle que ce travail de longue haleine a été validé à chaque étape. Les opposants jugent les décisions trop rapides.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le budget total du programme de création de ressources est de 61,6 millions d’euros, dont 70 % financé par des fonds publics.
Le budget total du programme de création de ressources est de 61,6 millions d’euros, dont 70 % financé par des fonds publics. - © N.C.

Courant septembre, les Coderst des départements concernés par le projet de création de réserves sur la Sèvre Niortaise ont émis des avis favorables. Qu’elles soient des Deux-Sèvres, de la Vienne ou de la Charente Maritime, les trois instances ont soutenu la signature de l’arrêté de loi sur l’eau. Alors qu’Isabelle David, préfet des Deux-Sèvres, doit, en apposant sa signature sur ce document, autoriser la mise en œuvre des réserves de substitutions du bassin de la Sèvre Niortaise, Europe   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
+ 12,3 %
C’est la hausse du nombre de défaillances d’entreprises agricoles en août 2017 sur un an, selon la Banque de France.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui