L'Agriculteur Charentais 23 avril 2015 à 08h00 | Par Chrisian Pignier

Assemblée générale : Le congrès des chasseurs... des chiffres et des mots !

Ecoute attentive des adhérents, dynamisme et volonté des élus d’atteindre les objectifs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le président Patrice Varennes s'engage fermement pour une chasse différente.
Le président Patrice Varennes s'engage fermement pour une chasse différente. - © FDC17

Bon an, mal an, de 1 000 à 1 200 chasseurs du département se retrouvent dans la grande salle du Végas à Saintes pour assister à l’assemblée générale de leur fédération départementale. Leur écoute attentive des différents intervenants institutionnels et politiques, montre à l’évidence tout l’intérêt qu’ils portent aux travaux et études réalisés au cours de la saison précédente et toute la curiosité teintée d’inquiétude qu’ils éprouvent à l’évocation des problèmes et difficultés qui les attendent. En matière de chasse en effet, qu’elle soit de gibiers sédentaires ou de migrateurs, de grands ou de petits gibiers, des myriades d’officines anti-chasse, se liguent pour élever des obstacles sur les sentiers des chasseurs- La manœuvre n’est pas totalement désintéressée ; des millions d’euros de subventions en provenance de différents ministères, (qui se déclarent, pour d’autres solliciteurs, être aussi fauchés qu’un chômeur en fin de droits !) tombent illico dans leurs escarcelles, renforçant de la sorte leur pouvoir destructeur ! La plus inénarrable des mesures tombées ces derniers temps illustre bien le climat sous lequel nous vivons : La nomination d’Hubert Reeves à la présidence de l’Agence de la biodiversité, (émanation de la loi sur la biodiversité), ancien président du rassemblement des opposants à la chasse( ROC ) – Ca vous dit quelque chose bien sûr !

Une saison riche, très riche
Bien, reprenons le fil de cette assemblée générale qui s’est ouverte sur un hommage à Michel Chauvin, ex- président de la FDC, disparu il y a quelques mois. Il revenait ensuite, dans un exposé à trois voix, Bruno Chaigneau, secrétaire général de la fédération, Christophe Bouyer et Daniel Renolleau, l’un et l’autre, vice- présidents, de dérouler ce que fut la saison précédente, une saison riche, très riche même, dans de nombreux domaines.

Lire la suite dans notre édition du 24 avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
15
Quinze des 29 projets agricoles déposés par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ont d’ores et déjà été jugés «éligibles» à la signature de conventions d’occupation précaire (COP), a annoncé le 14 mai le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert. Pour les autres projets, «nous avons encore besoin de temps pour continuer à les examiner», soit en raison de dossiers incomplets, soit du fait de conflits d’usage avec d’autres exploitations agricoles, a ajouté le ministre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui