L'Agriculteur Charentais 26 mars 2015 à 08h00 | Par Gérard Keraval

Bâtiment : Un Nouveau plan pour les exploitations agricoles

Le plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE) remplace les anciens PMBE, PPE et PVE ainsi que les aides à la diversification.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles est destiné aux agriculteurs ainsi qu’au groupement d’agriculteurs.
Le plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles est destiné aux agriculteurs ainsi qu’au groupement d’agriculteurs. - © © JCGutner

Ce plan doit permettre aux exploitations d’améliorer leur compétitivité, de favoriser leur adaptation et de répondre aux enjeux du développement durable. Décryptage.Le PCAE est destiné aux agriculteurs ainsi qu’au groupement d’agriculteurs (CUMA, GIEE).Il est alimenté par des fonds provenant de l’UE, de l’Etat et de la Région. Poitou-Charentes dispose d’un budget annuel de près de 7 millions d’euros pour la période 2015-2020. Ce fond sera, c’est une nouveauté, géré par la Région, mais les dossiers de demandes d’aides continueront à être instruits par la DDTM. Six dispositifs ont été déclinés dans le PCAE (cf encadré).Priorité a été donné à l’élevage en favorisant notamment les investissements dans les exploitations (rénovation et construction), l’amélioration de la performance énergétique et l’augmentation de la valeur ajoutée. Les productions végétales n’ont pas été oubliées, l’accent étant porté sur les investissements dans du matériel ou des équipements à vocation environnementale (équipement spécifique pour les pulvérisateurs, matériel de substitution au traitement phyto…

Lire la suite dans notre édition du 27 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
80 000 téc
Selon une estimation de l’Institut de l’élevage (Idele), datée de septembre 2016, ce ne sont pas moins de 80 000 tonnes équivalents carcasses (téc) supplémentaires qui devraient arriver sur le marché européen, sur les six derniers mois de l’année de 2016 par rapport à 2015. D’après l’Idele, la hausse des tonnages abattus en France, Allemagne, Royaume-Uni, Irlande, Pays-Bas, Pologne, Belgique et Danemark, «atteindrait +30 000 téc par rapport à 2015 au 3e trimestre (soit +7%/2015) et +50 000 téc au 4e trimestre (soit +10%/2015) ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui