L'Agriculteur Charentais 27 novembre 2015 à 08h00 | Par Pierre-Louis Berger

Bernhard Bukovc : «On a construit un système fiable pour les clients et les vignerons"

Société Vinaficio, Conseils et vente de vins aux particuliers à l'export

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Pierre Louis Berger

Avez-vous procédé à une enquête auprès des vignerons qui pratiquent l'export ?
Nous avons réalisé une enquête, au printemps 2011, auprès de 150 vignerons pour leur demander leurs pratiques export auprès des particuliers. Résultat de l'enquête : 80 % des vignerons enquêtés ne font pas d'export vers les particuliers. Les raisons invoquées : ils mettent en avant les longues procédures administratives qui relèvent le plus souvent du parcours du combattant.

Quelle est la problématique de l'exportation de vins en petites quantités vers les particuliers ?
Souvent, les vignerons ne font pas d'export dans les pays étrangers de petites quantités de vin, 6 ou 12 bouteilles par exemple, vers des particuliers, car ils sont confrontés à de lourdes contraintes administratives, à des problèmes de taxes sur l'alcool, de TVA... Ces taxes ou ces droits d'accises sur les alcools varient beaucoup selon les pays. Elles sont parfois très élevées ou inexistantes. Elles restent très élevées, par exemple, en Belgique, au Royaume-Uni et aux Pays Bas. Mais ce que ne savent pas les vignerons, qui ne font pas les démarches nécessaires, c'est qu'ils envoient leur vin à l'étranger par colis, sans se demander si l'acheteur sera pénalisé pour fraude fiscale ou non. Le particulier se trouve dans une situation de risque élevé. Nous allons créer une relation de confiance, de sécurité. Nous nous occupons de toutes les procédures, des démarches, du transport, du dédouanement en France, du règlement des accises. Nous payons la TVA sur nos ventes dans les pays européens. Vinaficio travaille avec des domaines indépendants dans la Drôme, dans la vallée du Rhône, la Loire, en Bourgogne et en Alsace. Elle propose ses services et son savoir-faire auprès des caves coopératives qui accueillent des touristes dans leurs caveaux de dégustation. Il y a une opportunité pour ces caves de fidéliser leur clientèle de passage en leur envoyant des cartons de vins à leur domicile.

Les délais de livraison avec les fêtes sont-ils toujours respectés ?
Nous avons construit un système 100 % fiable pour les clients comme pour les vignerons. Nous procédons par des envois express. On contacte systématiquement l'acheteur par mail ou par téléphone dès l'envoi des bouteilles. Selon les pays, les procédures sont plus ou moins longues. Pour l'Angleterre, la procédure est plus longue (impôts, douanes) de 2 à 3 jours, voire une semaine ou deux. Pour l'Allemagne et la Belgique, les envois sont rapides. Il y a peu de retard dans les délais de livraison. En Suède, par contre, les cartons de vins destinés aux particuliers peuvent prendre du retard au départ, de 2 à 3 jours.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Le chiffre de la semaine
13 837
C’est le nombre de lapins détruits  par les ACCA et les lieutenants de louveterie en mars, sur la saison 2014 2015 en Charente Maritime. Les chasseurs en période de chasse font l’effort principal avec 11 294 prélèvements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui