L'Agriculteur Charentais 12 juin 2014 à 10h18 | Par Laurence Guilemin

BIO - Histoire de volonté, de solidarité et de coopération

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Vendredi dernier, environ 150 personnes ont participé au lancement de Val Bio Ouest, à St Jean d’Angély. Si l’on doit retenir qu’un seul mot lors du lancement, le 6 juin, de Val bio Ouest, c’est volonté.  Une addition de volonté des hommes à bâtir un projet cohérent avec un territoire. Devant plus de 150 personnes, les bâtisseurs ont dit leur soutien à cette vallée économique bio, installée à Saint Jean d’Angély. De Françoise Ménard, maire de la ville et vice-présidente de Région, à Jean-François Macaire, président de Région, en passant par la député Catherine Quéré, Jean-Louis Frot, vice-président du Conseil général, Edith Harzic sous-préfète, Francis Boizumault, vice-président de la communauté de communes de Vals de Saintonge, les chefs d’entreprises, de coop, tous ont souligné leur attachement à ce projet s’inscrivant dans un développement durable. Ce «D-Day» comme l’a souligné avec humour Edouard Rousseau, président de Croissance Bio Poitou Charentes, marque un pas de plus vers ce village de compétence, de savoir faire au service de l’agriculture biologique.

Lire la suite dans notre éditio du 13 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui