L'Agriculteur Charentais 29 janvier 2015 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

BIO : Le Gab 17 fête ses trente ans

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lors de la présentation des 30 ans du Gab 17, 400 m de haies ont été plantées, à la ferme du Mont d’Or à Le Thou.
Lors de la présentation des 30 ans du Gab 17, 400 m de haies ont été plantées, à la ferme du Mont d’Or à Le Thou. - © AC17

Cette année, le Gab 17, groupement d’agriculteurs bio du département, fête ses 30 ans. Début janvier, à Le Thou, sur la ferme Mont d’Or, l’ensemble des événements organisés avec les adhérents et les partenaires, jusqu’en septembre, a été présenté. Une année dense dans les animations : une trentaine sera prévue. Le temps fort sera le dimanche 20 septembre, avec le retour de la Rentrée Bio, à St Jean d’Angély. Le but de cette journée est «de renforcer les liens de convivialité entre paysans bio locaux, consommateurs bio présents et futurs, agriculteurs en général, citoyens curieux, élus. L’objectif est aussi de sensibiliser les acteurs de la société et de partager des valeurs dans une dimension festive.» L’événement aura pour thème «Construisons l’avenir avec la bio». Tout au long de l’année, des divers événements seront programmés : marchés bio, portes ouvertes dans une ferme, salon, dîner débats champêtre... A noter deux manifestations pour le mois de février : le dimanche 1er février, de 9 h à 13 h, à Bignay chez Françoise et Jean-François Delaunay, «Petit dej’ discussion : vivre en rural» et du 13 au 15 février, le marché bio à La Rochelle. En marge de toutes ses actions, le Gab 17 organise pour les agriculteurs, des formations(1) notamment sur la gestion des adventices sans pesticides ainsi que sur la conversion de son en exploitation en bio. Tout un programme !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui