L'Agriculteur Charentais 09 août 2018 à 09h00 | Par Bernard Aumailley

Blés - Mieux caractériser l’aptitude des variétés

L’idée est de voir s’exprimer les protéines recherchées par la meunerie ou les biscuitiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jean-Charles Gutner

Arvalis-Institut du Végétal a présenté récemment les voies de progrès engagées pour mieux caractériser les variétés selon les différents usages. Pour une utilisation boulangère, le blé est principalement évalué en fonction de son aptitude à la panification. «Mais ce test rigoureux peine à être représentatif de tous les usages. La part de la boulangerie industrielle ne cesse d’augmenter et les pratiques boulangères évoluent, même dans l’artisanat, avec le recours systématique au froid» soulignaient Jean-Paul Bordes, directeur R&D et Benoît Méleard, du pôle Qualité à Arvalis.

Retrouvez toutes les explications dans notre édition papier du 10/08/2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).