L'Agriculteur Charentais 05 décembre 2013 à 08h00 | Par PB-ACA

Bovin viande - Des prix à la baisse malgré une offre inférieure à la demande

Dans le cadre des tournées régionales de la FNB, les pro-fessionnels des régions du grand ouest ont échangé sur les perspectives.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A la tribune les positions FNB présentées par Guy Hermouet, Pierre Chevalier, Jean-Pierre Fleury et Patrick Benezit.
A la tribune les positions FNB présentées par Guy Hermouet, Pierre Chevalier, Jean-Pierre Fleury et Patrick Benezit. - © Guillaume de Werbier Loire Atlantique Agricole

Lors de la réunion annuelle régionale FNB, ce vendredi 29 novembre à Nantes, les dossiers de situation de marchés et de la réforme de la PAC ont été débattus avec les responsables professionnels des sections bovines de Bretagne, Pays de la Loire et Poitou-Charentes.Concernant le marché, la situation des abattages est au plus bas, avec à ce jour une diminution de -7% par rapport à 2012. Cette baisse d’abattage est liée à la décapitalisation passée des vaches allaitantes conduisant à une offre de broutard réduite. Avec un niveau de consommation en très légère baisse, le marché est dans une situation d’offre inférieure à la demande. Cependant, malgré ce contexte a priori «favorable», les prix sont actuellement à la baisse. En effet, il est constaté une pression à la baisse depuis l’été sur les cours des gros bovins, tant pour les jeunes bovins que les animaux maigres.

Lire la suite dans notre édition du 6 décembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui