L'Allier Agricole 10 janvier 2018 à 08h00 | Par M.Renaud

Calamité agricole suite à la sécheresse 2016

A la suite de la sécheresse intervenue pendant l’été 2016, le préfet de l’Allier a lancé la démarche de reconnaissance de l’état de calamité agricole sur les zones touchées par cet événement climatique exceptionnel. Les services de l’Etat ont procédé aux enquêtes de terrain et à l’élaboration d’un rapport présenté par le préfet au comité national de gestion des risques agricoles (CNGRA).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DDT 03

Lors de sa session du 11 octobre 2017, le CNGRA a reconnu en calamité agricole, à hauteur de 33 % de perte de récolte, les dommages occasionnés sur les prairies.

 

Les communes concernées sont :Arpheuilles-Saint-Priest, Beaune-d’Allier, Bezenet, Bizeneuille, Buxières-les-Mines, Chamblet, Chappes, Chatillon, Chavenon, Cosne-d’Allier, Cressanges, Deneuilles-les-Mines, Désertines, Doyet, Feuriel, Gipcy, Lavault-Sainte-Anne,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Allier Agricole

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.