La Creuse Agricole 11 octobre 2018 à 08h00 | Par Dr Didier GUERIN-Dr Boris BOUBET-Christophe LE MAUX

Campagne de prophylaxie bovine 2018-2019 en Creuse du 1er octobre 2018 au 31 mai 2019

Afin de vous informer sur la nouvelle campagne, cet article vous présente l’organisation des prophylaxies de cheptel sur notre département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La première page du DAP récapitule les analyses à effectuer, elle est à signer par vous-même et votre vétérinaire pour valider la commande, elle suit tout prélèvement de prophylaxie au LDA qui nous transmet les informations. Initiée la campagne dernière, la recherche BVD par sérologie mélange sur les bovins de 24 à 48 mois prélevés ou par dépistage sur lait de tank se poursuit. Nouveauté cette campagne, vous pouvez demander un test de gestation sur vos sangs de prophylaxie.
La première page du DAP récapitule les analyses à effectuer, elle est à signer par vous-même et votre vétérinaire pour valider la commande, elle suit tout prélèvement de prophylaxie au LDA qui nous transmet les informations. Initiée la campagne dernière, la recherche BVD par sérologie mélange sur les bovins de 24 à 48 mois prélevés ou par dépistage sur lait de tank se poursuit. Nouveauté cette campagne, vous pouvez demander un test de gestation sur vos sangs de prophylaxie. - © GDS Creuse

En Creuse, la campagne de prophylaxie bovine 2018-2019 va se dérouler du 1er octobre 2018 au 31 mai 2019. Si vous détenez au moins un bovin, votre élevage est soumis à la réglementation sanitaire, la prophylaxie est donc à réaliser obligatoirement durant cette période. Cette dernière va permettre la surveillance de 5 maladies : brucellose, leucose, IBR, varron et pour la deuxième campagne, la BVD, auxquelles peuvent s’ajouter d’autres recherches   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Creuse Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui