L'Agriculteur Charentais 23 janvier 2014 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

CER - Mettre sur les rails la cinquième entreprise

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Voilà quatre ans que la fusion des CER France dans la région était actée. Elle est effective dans les «territoires.» Fort de ces 33 agences et plus de 12 000 clients, le réseau présentait à ces derniers les «avancées» dans la recherche de la qualité du conseil et des compétences. Etayés par un argumentaire simple de Gilles Gault, le directeur général, les grandes lignes de la «gouvernance» du CER régional était explicité, à Surgères, la semaine dernière. Un moment à la fois informatif, interactif, puisque les adhérents avaient la possibilité d’interpeller autant la présidente, Marie Luce Spangers que Gilles Gault, mais aussi les personnels des deux agences charentaises maritimes. Gilles Gault a détaillé les «enjeux de l’entreprise Cer France Poitou Charentes», ancrés dans l’expansion de l’activité de conseil et du métier d’expert-comptable. «Nous devons aller au-delà, en étant plus performants.»

Lire la suite dans notre édition du 24 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui