L'Agriculteur Charentais 18 février 2016 à 08h00 | Par Arvalis

Céréales : Beau temps pour le désherbage

Dès ressuyage des parcelles, si les conditions climatiques favorables persistent, il faut penser au désherbage !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © arvalis

Tout comme les céréales, le climat doux a été profitable aux adventices. Cependant, les conditions climatiques de l'automne dernier ont permis aussi des désherbages précoces, généralement avec d'assez bonnes efficacités.
Les conditions climatiques actuelles et à venir sont favorables à l'efficacité et la sélectivité des herbicides de sortie d'hiver (Cf. fiche «Le désherbage en sortie hiver des céréales à paille : Viser aussi des stades jeunes et des conditions climatiques favorables»). Beaucoup de paramètres sont actuellement favorables : une hygrométrie élevée, des jours qui rallongent, un sol humide en profondeur, des températures sans amplitude importante entre le jour et la nuit ; l'accessibilité des parcelles est et sera le frein numéro un compte tenu de la pluviométrie passée et des prévisions.

Lire le dossier complet dans notre édition du 12 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
3 656 élèves
Les 30 maisons familiales et rurales du Poitou-Charentes ont accueilli en 2015 pas moins de 3656 élèves en formation initiale scolaire du ministère de l’Agriculture (soit 47,5 % des effectifs de l’enseignement agricole de la région). Un effectif qui est en légère diminution: 55 élèves de moins. Une chute qui se matérialise pour au moins 4 associations par une perte de plusieurs dizaines d’élèves. Le contexte économique des territoires concernés peut être une des causes. En revanche , les chiffres concernant la formation continue progressent, avec 2532 stagiaires formés en 2015 sur 27 MFR.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui