L'Agriculteur Charentais 18 janvier 2018 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Chambres consulaires : Une «dream team» pour jouer collectif

Quatre. Tous ensemble à Saintes, pour dessiner les contours de l’année 2018 et formuler les vœux de dynamique inter-consulaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Hervé Fauchet, Yann Rivière, Thierry Hautier, Luc Servant.
Hervé Fauchet, Yann Rivière, Thierry Hautier, Luc Servant. - © AC

C’était une première : rassembler en un seul lieu les quatre présidents des quatre chambres consulaires (CCI, Métiers et agriculture) pour présenter les vœux. Dans le principe, les forces économiques du département étaient là, via leurs représentants. L’occasion de montrer qu’ensemble les chambres consulaires travaillaient, créant des «synergies.» Premier lien le territoire. Montrer ou tenter de démontrer qu’une marche conjointe était possible, que l’économie peut aller de pair en brandissant haut et fort l’étendard Charente-Maritime.

Lire la suite dans notre édition papier du 19 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.