L'Agriculteur Charentais 04 avril 2013 à 10h46 | Par Gérard Seguin

CHARENTES ALLIANCE - Le symbole d’une dynamique régionale

Le groupe a inauguré son nouveau siège social le 29 mars dernier, à Cognac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bruno Foucher et Michel Grenot.
Bruno Foucher et Michel Grenot. - © A-C

Quoi de plus logique pour une entreprise née de la fusion de deux entités –une en Charente et une en Charente- Maritime- que de choisir Cognac comme rampe de lancement ? Pour Robert Richard, président de Grand Cognac (la CDC de Cognac), c’est logique d’être basé «à un carrefour économique de l’agro-industrie», sur un territoire attractif, à l’ouest de la ville et tourné vers la Charente-Maritime, à michemin entre Angoulême et Saintes-Rochefort. Le maire de Cognac, Michel Gourinchas, a souhaité la bienvenue à tous les salariés qui travaillent quotidiennement sur le site cognaçais et le sous-préfet de Cognac, Guy Tardieu, a vanté le modèle coopératif.Quoi de plus logique pour une entreprise née de la fusion de deux entités –une en Charente et une en Charente- Maritime- que de choisir Cognac comme rampe de lancement ? Pour Robert Richard, président de Grand Cognac (la CDC de Cognac), c’est logique d’être basé «à un carrefour économique de l’agro-industrie», sur un territoire attractif, à l’ouest de la ville et tourné vers la Charente-Maritime, à michemin entre Angoulême et Saintes-Rochefort. Le maire de Cognac, Michel Gourinchas, a souhaité la bienvenue à tous les salariés qui travaillent quotidiennement sur le site cognaçais et le sous-préfet de Cognac, Guy Tardieu, a vanté le modèle coopératif.Quoi de plus logique pour une entreprise née de la fusion de deux entités –une en Charente et une en Charente- Maritime- que de choisir Cognac comme rampe de lancement ? Pour Robert Richard, président de Grand Cognac (la CDC de Cognac), c’est logique d’être basé «à un carrefour économique de l’agro-industrie», sur un territoire attractif, à l’ouest de la ville et tourné vers la Charente-Maritime, à michemin entre Angoulême et Saintes-Rochefort. Le maire de Cognac, Michel Gourinchas, a souhaité la bienvenue à tous les salariés qui travaillent quotidiennement sur le site cognaçais et le sous-préfet de Cognac, Guy Tardieu, a vanté le modèle coopératif.
lire la suite dans notre édition du 5 avril page 6

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui