L'Agriculteur Charentais 19 décembre 2013 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Chiffres - Le cognac se vend moins bien

Leur fluctuation entraîne des supputations sur la réalité des marchés et met à mal les pronostics positifs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Selon les derniers chiffres fournis par le BNIC, l’évolution globale dans les « expéditions » serait moins bonne que les courbes ascendantes auquel l’eau-de-vie sur les marchés mondiaux avait l’habitude de flirter. Sur l’année, de novembre à novembre, c’est pas moins de 161,4 millions de bouteilles qui ont été vendues, mais c’est quasi 4 % de moins qu’une année auparavant. Il a été donc vendu 451 964 hl d’alcool pur entre 2012 et 2013, pour un équivalent de chiffre d’affaires de 2 389,9 M€. Les ventes se sont révélées plus positives sur les Amériques (+4,1 %), soit 55, 4 M de bouteilles vendues pour 672,6 M€. C’est quasiment les chiffres que réalisent les ventes sur les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. Là où les ventes « chutent », c’est en Europe (-6,2 %) et en Asie (-9,7 %).  Les 42,9 millions de bouteilles vendues en Europe produisent un chiffre d’affaires de 486,1 M€. C’est dans l’Europe des 28 que la baisse est la plus forte (-7%). L’autre déconvenue vient de l’Asie où la baisse frôle les 10 % sur les 59,7 millions de bouteilles vendues. Même déclin sur l’Extrême Orient qui était présenté, il y a quelques mois, comme le nouvel Eldorado. Interdiction des cadeaux aux entreprises et à leurs dirigeants en Chine, orientation des achats des Chinois sur d’autres produits, notamment High tech, stockage de « précaution » en sont peut-être les raisons. 57,1 millions de bouteilles de cognac sont vendues en Extrême-Orient sur les 59,7 M en Asie. Par contre, d’autres pays émergents connaissent de progressions intéressantes. On y vend quand même 36 M de bouteilles, ce qui est loin d’être négligeable pour un chiffre d’affaires avoisinant les 56,4 M€.

Lire l'analyse complète dans notre édition du 20 décembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
+ 19 %
Une troisième année de hausse des surfaces se profile pour le sorgho en 2018-19 dans l’Hexagone, indique Semences de Provence (Arterris). Quelque 60 000 ha (+8 % par rapport à la moyenne quinquennale) ont été cultivés en 2018. Des régions moins traditionnelles portent la dynamique : Nouvelle-Aquitaine à 14 976 ha (+19 % sur 5 ans), Centre-Val de Loire à 9 700 ha (+46 %), Pays de la Loire à 3 555 ha (+49 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui