L'Agriculteur Charentais 29 août 2013 à 09h50 | Par l'Agriculteur Charentais

Chiffres - Production en baisse, ventes aussi

On note un fléchissement. Ce ne sont pas les années passées, mais les ventes peuvent miser sur des tendances d’avenir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
97,7 % de la récolte 2012 sont allés au cognac.
97,7 % de la récolte 2012 sont allés au cognac. - © AC

Voilà la campagne est terminée. Une autre commence. A 1er août, la production s’était élevée à 673 2983 hl A.P. soit une baisse de 12 % quand même par rapport à la précédente campagne. De même que les achats ont diminué sur cette période de 4,6 % notamment auprès des coopératives qui accusent un recul de 10 %. Dans ce laps de temps, les sorties s’élevaient à 508 120 hl A.P (-1,3 %). «Les expéditions de Cognac conservent un niveau élevé en volume (deuxième campagne historique), malgré une légère baisse de – 1,1 % par rapport à une année précédente record, et continuent leur progression en valeur avec une croissance de + 7,3 %» assure-t-on auprès du BNIC. «Cette campagne 2012/2013 marque également un rééquilibrage entre les principales zones géographiques et entre les différentes qualités, confirmant le solide ancrage et la création de valeur durable de l’appellation Cognac, notamment sur les marchés nord-américain et asiatique.»
Lire le détail des chiffres dans notre édition du 30 août

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
183 000 hl
D’après les donnees des contrats d’achat a  finoctobre 2016, les transactions en vrac de vins deFrance SIG et de vins IGP reculent par rapporta  la campagne 2015- 2016 pour les vins rougeset blancs et progressent en roses (apre s unecampagne particulie rement faible). Toutes couleurs confondues, les volumes de ventes sontlege rement inferieurs a  la campagne precedenteen vins AOC avec une stabilite des ventes enrouges et une baisse en blancs et roses.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui