L'Agriculteur Charentais 02 juin 2016 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Chine : Fin de l’épisode phtalates

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Leur présence détectée ou pas dans les cognacs avait empoisonné les marchés en Chine. Les inspecteurs chinois étaient scrupuleux sur le sujet et leur attention faisait planer sur le marché chinois quelques risques. Depuis quelques semaines, le rapport d’analyse n’est plus nécessaire. La présence de phtalates au delà des seuils admis interdit la commercialisation en Chine. Des analyses aléatoires sont envisagées. Il ne faut pas fauter car reviendraient alors les mesures coercitives.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.