L'Agriculteur Charentais 12 février 2015 à 08h00 | Par Cetiom

Choix variétal tournesol : Précocité et tolérance aux maladies à privilégier

Il doit être essentiellement basé sur la précocité selon le secteur d’implantation auquel s’ajoute la sensibilité à certaines maladies.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Cetiom

En Poitou-Charentes/Vendée/Limousin, le phomopsis, le sclérotinia et le verticillium peuvent être relativement présents. Il est donc inévitable de faire son choix variétal en tenant compte de la tolérance à ces maladies.

Privilégier les variétés précoces à mi-précoces
La date de semis doit être adaptée aux conditions de sols (températures > 8°C) pour obtenir une levée rapide et homogène, limitant ainsi tous les dégâts de ravageurs à la levée.Semer début avril dans un sol réchauffé une variété de précocité adaptée à son secteur permet de récolter tôt avec des humidités aux normes en limitant les pertes causées par les maladies de fin de cycle.

Lire les préconisations du Cetiom dans le cahier de cultures dans notre édition du 13 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

27-09-2018 | L'Agriculteur Charentais

Céréales

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10,6 %
A la fin juillet 2018, le cumul sur douze mois du nombre de défaillances d’entreprises (tous secteurs d’activité confondus) s’est élevé à 53 000, soit une baisse de 4,7 % sur un an, indique la Banque de France dans un communiqué un 11 octobre. «Les secteurs de l’agriculture, des activités immobilières et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances cumulées sur douze mois (respectivement - 10,6 %, - 6,8 % et - 6,6  %).» Les défaillances diminuent aussi dans la construction (- 6,4 %) mais elles augmentent dans les transports et l’entreposage (+ 8,7 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui