L'Agriculteur Charentais 21 mai 2015 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Cognacs Godet : Ecouter l’histoire familiale

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Ils sont peu loquaces sur «leur maison». Jean-Jacques dévoile dans l’émission «entreprendre en Charente-Maritime» sur RCF Charente-Maritime, la vie de cette maison rochelaise de cognacs et comment une famille la dirige. De l’héritage à la conquête de nouveaux marchés, Jean-Jacques Godet décrit les créneaux choisis par cette maison, son déménagement du centre-ville de La Rochelle en bordure de rocade. On y retrouve Jean-Edouard, l’œnologue qui s’occupe des assemblages, Maxime installé en Chine depuis 2004 pour prospecter marchés et clients et Cyril, directeur de la filiale de Dubaï pour tout le Moyen-Orient. «C’était une évidence que les trois fils travaillent dans l’entreprise. Les cognacs Godet sont une vieille dame… J’y ai passé ma vie d’enfant, d’adolescent, d’adulte pour que perdure cette entreprise. Je n’aurais pas imaginé une seconde qu’elle ne le soit pas. Ils ont été toujours impliqués» raconte Jean-Jacques Godet dans cette émission.   «95 % des gens qui commencent leur carrière chez Godet la finissent chez Godet» assure-t-il. Les cognacs Godet emploient une trentaine de personnes. La maison créée au XVIIIième, Jean-Jacques Godet détaille «les cognacs spéciaux» et l’originalité de ces derniers qui permettent une présence de la maison rochelaise dans 62 pays. Une phrase sert d’adage familial : «nous cultivons la différence.» Selon Jean Jacques Godet, la recherche d’un meilleur chiffre d’affaires ne s’est pas faite au détriment de la qualité : «nos concurrents ont voulu suivre les ténors. Nous ne sommes pas une grosse affaire… mais nous avons un caractère marqué. Nous sommes fondamentalement différents des cognacs vendus aujourd’hui» dit-il au micro de Gaëlle de Christen. La quasi-totalité du chiffre d’affaires est réalisée à l’exportation, «même si nous ne négligeons pas la France, marché difficile. Nous sommes présents à Paris, car nous avons besoin de prouver à nos distributeurs que nous y sommes.» Jean-Jacques Godet doit les difficultés qu’a rencontrées la société, mais estime que l’esprit d’entreprendre fait partie des gènes de la famille Godet.

Pour écouter cette émission : http://rcf.fr/vie-quotidienne/ entreprendre-en-17-les-cognacs-godet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
32,4 ME Mt
En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, 1 815 projets ont ainsi été soutenus dans le cadre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), pour un montant global de 32,4 ME (Région, État, Europe, Agence de l’eau…). Ce plan, harmonisé en 2017 à l’échelle des trois ex-régions, déploie désormais un «panier» de dix dispositifs distincts et complémentaires, sous forme d’appels à projets annuels, afin d'’accompagner les agriculteurs au plus près de leurs besoins.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui