L'Agriculteur Charentais 24 novembre 2016 à 08h00 | Par Elodie Tourton

colza : Vérifier la présence de larves d'altises d'hiver et les gérer si besoin

Terres Inovia donne des conseils sur l'attitude à adopter si les premières larves d'altises font leur apparition.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terre inovia

Les oeufs déposés par les femelles en septembre/ octobre génèrent des larves, aux pieds des colzas, à partir de fin octobre et de façon prolongée pendant tout l'hiver. Les conditions de milieu (humidité de sol, températures) influent fortement les différents processus biologiques : pontes, fertilité des oeufs, éclosions, mues et développement larvaire. C'est pourquoi il n'y a pas de lien direct entre les infestations d'adultes et les infestations de larves.
Les stades larvaires peuvent être simulés à partir d'un modèle thermique.

Lire la suite dans notre édition papier du 18 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui