Le Réveil Lozère 06 février 2018 à 01h00 | Par Marie TISSOT

Comment récolter un fourrage de qualité aujourd’hui et demain ?

Chaque année, les éleveurs s’interrogent sur la date la plus propice pour récolter leurs fourrages. Avec l’évolution climatique attendue, les pratiques relatives à la gestion des prairies devront s’adapter.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Aurélie Pasquelin

La qualité des fourrages dépend de nombreux facteurs et notamment du stade de développement des plantes. Celui-ci est étroitement conditionné par les cumuls de températures. Des outils d’aide à la décision existent pour déterminer les dates de récoltes les plus adaptée à l’obtention d’un fourrage de qualité Les sommes de température sont d’excellents indicateurs permettant d’appréhender la maturité d’un fourrage. Plusieurs repères, référencés dans le tableau ci-contre, peuvent être   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui