L'Agriculteur Charentais 05 septembre 2013 à 11h05 | Par François-Xavier SIMON

Commerce international - Libéralisation des échanges entre l’Union et l’Amérique latine

Les volets commerciaux de deux accords entre l’UE et quatre pays latino-américains, trois d’Amérique centrale et la Colombie, sont entrés en vigueur début août.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’un des accords concerne aussi la Colombie.
L’un des accords concerne aussi la Colombie. - © Agra

Le 11 décembre 2012, le Parlement européen avait donné son feu vert à deux accords prévoyant une libéralisation progressive et réciproque des échanges : un accord d’association avec le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua et le Panama, et un accord commercial conclu en 2012 avec le Pérou et la Colombie. Le 1er août, ce dernier est entré en vigueur avec la Colombie, comme cela avait été le cas dès le 1er mars avec le Pérou. Et la Commission européenne rappelle que «la porte reste également ouverte aux autres pays andins – Équateur et Bolivie – afin qu’ils rejoignent ce partenariat».Le volet commercial de l’accord signé fin juin 2012 par l’UE et les six pays d’Amérique centrale est également en application depuis le 1er août dernier dans le cas du Honduras, du Nicaragua et du Panama, les procédures internes pour le Costa Rica, le Salvador et le Guatemala devant, selon les services de la Commission, «être finalisées dans un futur proche». L’Italie a récemment menacé de bloquer la mise en œuvre du volet commercial avec le Costa Rica et le Salvador du fait de difficultés liées à la protection des appellations d’origine pour les fromages dans ces ceux pays.

Lire la suite dans notre édition du 6 septembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui