L'Agriculteur Charentais 09 juin 2016 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Communication : Des échanges riches et positifs

Les rencontres Made in Viande d’Interveb Poitou-Charentes ont connu le succès.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bernard Dubois expliquant aux jeunes son élevage, l’alimentation, la traçabilité.
Bernard Dubois expliquant aux jeunes son élevage, l’alimentation, la traçabilité. - © AC

Expliquer, communiquer, montrer, écouter, répondre, rassurer, séduire, voilà l’enseignement que l’on peut tirer des rencontres Made In Viande, qui se sont déroulées du 21 au 25 mai. Dans le département, les animations proposées ont été bénéfiques aussi bien du côté des éleveurs, que des consommateurs, des jeunes, des GMS. Ainsi deux classes de la MFR St Germain de Marencennes et de MFR St Martin de Fraigneau (85) ont visité la Surgérienne d’abattage et Sibcas, puis direction le rayon viande de Leclerc de Surgères. Eric Berdubeau, éleveur et membre d’Interbev Poitou-Charentes et Bernard Dubois, le président ont pu échanger aussi bien avec les élèves qu’avec les administrateurs des MFR.

Lire la suite dans notre édition papier du 3 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).