L'Agriculteur Charentais 22 février 2018 à 09h00 | Par Laurence Guilemin

Concours : Etre à Paris, c’est ma victoire !

Jauresse, une pie rouge des plaines de l’EARL de la Gère, à Surgères, concourt ce dimanche, à Paris.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sylvain Lalot et Jauresse, une Pie rouge des plaines.
Sylvain Lalot et Jauresse, une Pie rouge des plaines. - © AC

«C’est un rêve de gamin, c’est  ma victoire !» Sylvain Lalot, de l’EARL de la Gère, à Surgères savoure cet instant  : Jauresse, une Pie rouge des plaines, de son troupeau a été sélectionnée pour participer au concours  Pie Rouge lors du salon de l’agriculture, à Paris. Si c’est une première pour cette vache, cela ne l’est pas pour l’éleveur. Déjà, l’année dernière, une autre de ses vaches était montée à Paris. «Elle est partie ce jeudi et moi, je pars la rejoindre samedi matin. Elle concourt, dimanche 25 février, à 13 h, en 1ère section».

Lire la suite dans notre édition papier du 23 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Il s’agit de la quantité de blé tendre attendue à l’issue de la moisson 2018, proche de celle de l’an dernier et légèrement supérieure à la moyenne de la période 2013/2017. Le blé dur, en revanche devrait voir sa production baisser de 12,2 %, en raison d’un rendement passant de 55,9 à 51,8 qx et d’une baisse des surfaces cultivées.