L'Agriculteur Charentais 05 février 2015 à 08h00 | Par Alexandre merlingeas

Concours : Le grand show des cocktails

La 4e finale européenne de la compétition de cocktails Sidecar by Merlet s’est déroulée aux abattoirs de Cognac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mike Foster, vainqueur 2015.
Mike Foster, vainqueur 2015. - © VC

40  ml de cognac Merlet Brothers Blend, 5 ml de Trois Citrus (triple sec) and vanilla, 20 ml de jus de citron, 10 ml de sirop de sucre Lapsang. Le tout shaké sous les applaudissements et servi en verre coupette. Voilà la recette du Sidecar revisité par l’anglais Mike Foster, 26 ans, du Bar 69 Colebrook Row à Londres. Pour sa création à base de crème de pêche Merlet avec de la téquila, du jus de citron et du cidre, le jeune anglais a fait un clin d’œil à Serge Gainsbourg en le nommant le «Boissonneur des Lilas». Voilà les deux formules magiques préparées en moins de 7 minutes par le barman pour remporter la final européenne Sidecar by Merlet organisée le 29 janvier aux abattoirs de Cognac. Ils étaient cinq en final à pouvoir prétendre à la victoire finale avec le français Maxime Pezzoni, le suédois Vincent Johansson, l’allemand Christian Schmidt et l’espagnol Santiago Ortiz.

Lire la suite dans notre édition du 6 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Le chiffre de la semaine
1 Mhl
C’est le chiffre des ventes des vins de France. A 9 mois de la campagne 2017/18, toutes couleurs confondues, les volumes de ventes cumulées sont supérieurs à ceux de la campagne antérieure, en Vin De France (SIG) (+ 26 %) et en vins IGP (+ 5 %). Toutefois, les données issues des contrats d’achat continuent de faire apparaître un certain ralentissement des transactions à mettre en relation avec la faiblesse des disponibilités globales.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui