L'Agriculteur Charentais 18 février 2016 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Conférence agricole : A chacun son horizon

Egaler la Beauce, attirer des laitiers, concentrer les outils viande, vendre en Inde, plus de bois transformés. Aller-retour entre lointain et proximité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Le tour d’horizon voulait justement l’élargir. L’établir au-delà de la frange charentaise-maritime, l’envisager au diapason de la grande région. En agglomérant les chiffres des douze départements, en globalisant plus faire plus fort, plus costauds. Histoire de dire que la production céréalière de la grande région, c’est autant que la Beauce, que la forêt, la plus grande d’Europe, équivaut à celle de la perfide Albion… mais au-delà de ce «nécessaire» recentrage, l’agriculture charentaise-maritime s’en sort comment ? En pleine crise agricole, l’hémicycle départemental bruissait des inquiétudes que les manifestations et des rencontres mettaient en exergue. Pudeur dans les propos, on n’a pas crié à la mort prochaine ; l’enceinte ne s’y prêtait pas. Il fallait délivrer des messages positifs, d’avenir.

Lire toutes les interventions et l'analyse dans notre édition papier du 12 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
80 000 téc
Selon une estimation de l’Institut de l’élevage (Idele), datée de septembre 2016, ce ne sont pas moins de 80 000 tonnes équivalents carcasses (téc) supplémentaires qui devraient arriver sur le marché européen, sur les six derniers mois de l’année de 2016 par rapport à 2015. D’après l’Idele, la hausse des tonnages abattus en France, Allemagne, Royaume-Uni, Irlande, Pays-Bas, Pologne, Belgique et Danemark, «atteindrait +30 000 téc par rapport à 2015 au 3e trimestre (soit +7%/2015) et +50 000 téc au 4e trimestre (soit +10%/2015) ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui