L'Agriculteur Charentais 26 septembre 2013 à 10h53 | Par Agra

Conférence laitière - La partie difficile de la régulation

Le paquet lait a prévu des outils. Mais qu'en est-il de la durabilité des exploitations ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Comment maintenir les emplois sur les territoires
Comment maintenir les emplois sur les territoires - © A.Conté

Le rapport et les avis d’experts commandés par la Commission européenne afin de préparer la conférence sur l’avenir du secteur laitier après 2015 soulignent de manière générale que les outils prévus dans le cadre du paquet lait et de la réforme de la Pac devraient permettre d’assurer la durabilité des exploitations. Une véritable politique de régulation semblait difficile à faire admettre par les 27 membres de l’UE.«Inutile de mettre en place de nouveaux outils pour protéger le secteur laitier une fois que les quotas de production auront été abolis». C’est en substance ce qu’il ressortait des rapports commandés par la Commission européenne en préparation de sa grande conférence sur l’avenir de la production laitière après 2015, le 24 septembre à Bruxelles. L’objectif de cet événement était de recueillir un maximum d’avis afin d’évaluer si les mesures mises en place dans le cadre du paquet lait et de la réforme de la Pac sont suffisantes pour que le secteur puisse faire face à un changement, notamment les producteurs installés dans des régions de montagne.En préparation de cette conférence, la Commission européenne a confié au cabinet d’audit Ernst&Young la réalisation d’une étude sur la situation du secteur laitier en Europe aujourd’hui et à l’horizon 2020. Six experts (deux Néerlandais, un Allemand, un Italien, un Danois et un Finlandais) ont également été sollicités pour donner leur vision de l’évolution de l’industrie laitière européenne, et proposer des mesures politiques à mettre en œuvre pour maintenir la production dans les zones les moins productives de l’UE. Ces six experts devaient livrer les résultats de leur analyse : trois ayant travaillé sur les conséquences économiques de la suppression des quotas et les trois autres sur les conséquences territoriales.

 


lire la suite dans notre édition du 27 septembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui