L'Avenir Agricole et Rural 12 octobre 2017 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

CONJONCTURE : Une campagne très irrégulière

Comme chaque année, Cerfrance et la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne ont présenté leurs résultats sur la conjoncture agricole. 2 017 est une année intermédiaire, moins pire que 2016, mais encore insuffisante pour rattraper les retards de trésorerie accumulés l’an passé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La forte demande des broutards charolais fait augmenter les cours.
La forte demande des broutards charolais fait augmenter les cours. - © Presse agricole du Massif central

Cette réunion d’information organisée à Chaumont le 2 octobre fut présentée conjointement par Cerfrance Champagne Nord Est Ile de France et la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne, qui, grâce à une enquête rendement, permet d’avoir des indicateurs fiables. Le Président de la Chambre d’Agriculture Christophe Fischer annonce une année irrégulière : « en 2017   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Avenir Agricole et Rural

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
32,4 ME Mt
En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, 1 815 projets ont ainsi été soutenus dans le cadre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), pour un montant global de 32,4 ME (Région, État, Europe, Agence de l’eau…). Ce plan, harmonisé en 2017 à l’échelle des trois ex-régions, déploie désormais un «panier» de dix dispositifs distincts et complémentaires, sous forme d’appels à projets annuels, afin d'’accompagner les agriculteurs au plus près de leurs besoins.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui