L'Avenir Agricole et Rural 12 octobre 2017 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

CONJONCTURE : Une campagne très irrégulière

Comme chaque année, Cerfrance et la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne ont présenté leurs résultats sur la conjoncture agricole. 2 017 est une année intermédiaire, moins pire que 2016, mais encore insuffisante pour rattraper les retards de trésorerie accumulés l’an passé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La forte demande des broutards charolais fait augmenter les cours.
La forte demande des broutards charolais fait augmenter les cours. - © Presse agricole du Massif central

Cette réunion d’information organisée à Chaumont le 2 octobre fut présentée conjointement par Cerfrance Champagne Nord Est Ile de France et la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne, qui, grâce à une enquête rendement, permet d’avoir des indicateurs fiables. Le Président de la Chambre d’Agriculture Christophe Fischer annonce une année irrégulière : « en 2017   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Avenir Agricole et Rural

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.