L'Agriculteur Charentais 16 avril 2015 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Conseil départemental : Où se sont-ils répartis ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Une fois l’élection du président, Dominique Bussereau en l’occurrence, la désignation des vice-présidences, restait le long travail de répartition des représentations et des délégations parmi les conseillers départementaux fraîchement élus. C’est chose faite avec un dispatching dans toutes les commissions. Où l’on a aussi rédéfini les attributions des commissions. La répartition des Conseillers dans chacune des Commissions a été établie sur proposition et avec l’accord des groupes. Puis chacune s’est réunie pour procéder à l’élection de son bureau. Mais la future loi NOTre pourrait encore changer la donne dans les prochaines semaines si les «compétences» dévolues au Conseil départemental venaient encore à changer, s’élargir ou se rétrécir.


- 1ère commission, celle des finances (Politique financière du Département. Coopération avec l’Etat, la Région, les collectivités territoriales et établissements publics. Comptes, budgets, emprunts. Création et suppression des emplois départementaux. Service départemental d’incendie et de secours. Tarif des péages des liaisons maritimes et des ponts. Grands projets.) - Président :  Lionel Quillet ;  Vice-président :  Jean-Claude Beaulieu.
-  2ème commission Développement économique (industrie, commerce, artisanat, tourisme. Développement agroalimentaire. Coopération avec les organismes économiques. Budgets de communication, promotion et relations publiques. Technologies de l’information et de la communication. Coopération décentralisée) - Présidente : Sylvie Marcilly ; Vice-président : Gérard Pons. 

3ème commission, développement durable, agriculture et ruralité (Environnement. Politique de l’énergie. Espaces naturels sensibles. Utilisation de l’écotaxe. Aide au développement agricole et rural. Équipement agricole, aménagements fonciers, hydraulique agricole, équipements spécialisés, politique agricole. Politique de l’eau. Équipement du territoire rural, adduction d’eau, assainissement des agglomérations. Ordures ménagères. Forêts. Concessions fluviales. Voies d’eau) - Président : Robert Chatelier ; vice-président : Gérard Gay ; Secrétaire : Michèle Bazin. Membres : Pascal Ferchaud, Françoise de Roffignac.

- 4ème commission Littoral, mer et milieu maritime. (Politique de développement des activités maritimes :  pêche, aquaculture, conchyliculture, traitement des produits de la mer. Protection et développement du littoral. Équipements portuaires) - Président : Jean-Pierre Tallieu ;  vice-présidente :  Marie-Pierre Quentin.

- 5ème commission Infrastructures et patrimoine (Voirie. Coopération avec les Communes et les établissements publics de coopération intercommunale en matière de voirie. Infrastructures de transport (rail, route, air…). Société d’économie mixte des autocars et autobus Aunis-Saintonge. Bâtiments départementaux dont collèges, Logements communaux à loyer libre) - Président : Michel Doublet ; Vice-président : Loïc Girard. 

- 6ème commission Affaires scolaires et enseignement supérieur (écoles communales. Fonctionnement des collèges. Investissement des collèges privés et des établissements d’enseignement agricole. Enseignement supérieur. Transports scolaires. Aides aux associations post- et périscolaires) - Président : Francis Savin, Vice-présidente : Chantal Guimberteau. 

- 7ème commission Affaires culturelles, jeunesse, sport et vie associative (politique sportive, culturelle et socio-éducative) - Président : Stéphane Villain ;  Vice-président:  Michel Parent.

- 8ème commission Affaires sanitaires et sociales, solidarités et cohésion sociale (politique de la petite enfance. Aide sociale à l’enfance. Santé publique. Protection maternelle et infantile. Aide sociale aux personnes âgées. Aide sociale aux personnes handicapées. RSA et politique départementale d’insertion. Aides aux associations à but sanitaire ou social. Habitat social)-  Président : Jean-Claude Godineau ; Vice-présidente : Marie-Christine Bureau.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).