L'Agriculteur Charentais 01 septembre 2016 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Corme Royal : De beaux spécimen pour la boucherie

Les animaux étaient de toute beauté. Difficile de les départager à la foire de la St Louis.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Pascal Bertaud

Le ciel bleu ne manquait pas lundi matin pour la traditionnelle foire aux bestiaux des fêtes de la Saint Louis de Corme Royal. 28 animaux étaient présents venant de 15 élevage du département. On a disserté sur le manque de pluie, sur les récoltes moins bonnes que prévu, sur les crises animales et surtout commenté les animaux présentés qui devaient trouver des acheteurs auprès des bouchers et des acheteurs de GMS. Les touristes ont aussi pu admirer la croupe des animaux et aller eux-aussi de leurs commentaires. Voici le palmarès de cette foire :
Concours races Blondes Aquitaine et Parthenaise
Grande Championne, 1 /EARL Rouzille 17- Longeves.
Prix excellence, Gaec de la blonde 17- Varzay, Gaec Rolland Jérôme 17- La Vallée, EARL Rouzille 17- Longèves, EARL Les croix blanches 17-Corme Royal, Gaec de la blonde 17- Varzay
Prix Honneur, EARL La rivière 17-Geay, SCA Arsicaud 17-Marans, SCA Arsicaud 17-Marans, Charpentier Claudine 17-Geay, Gaec de la blonde 17-Varzay, Gaec de la blonde 17-Varzay, GAEC Gaillard 85-Puyravault
Grand Prix, Gaec de la blonde 17-Varzay, SCA Arsicaud 17-Marans, Gaec de la blonde 17-Varzay, EARL Les croix blanches 17-Corme Royal, SCEA Les genets 17-Corme Royal
Concours races Limousine et charolaise
Grande Championne, Guilloteau Linette 17-Fenioux
Prix Excellence, EARL L’angélique 17-Pons, Couraud Daniel 17-Salles sur Mer, EARL L’angélique 17-Pons
Prix Honneur, Guilloteau Linette 17-Fenioux, Hervouet Didier 17-Semussac, GAEC Le chêne vert 17-Balanzac, Maison Arsicaud 17-Marans
Grand Prix, EARL Couraud Emmanuel 17-Saint Vivien, GAEC Le chêne vert 17-Balanzac.
Malheureusement, cette année la foire est endeuillée. Michel Rolland a succombé à une crise cardiaque dans l’après-midi. Artisan de cet événement, il ne ménageait pas ses efforts pour qu’elle perdure et rassemble le plus d’élevages et d’animaux possible à cette période de l’année. Premier adjoint aux côtés d’Alain Margat, Michel Rolland était éleveur-céréalier en retraite depuis quelques années.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).