L'Agriculteur Charentais 27 août 2015 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Corme royal : Des vaches dans le vent

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Traditionnelle vente-foire de la St Louis morose. Corme Royal était comme le reste de la Charente-Maritime balayait par les vents. Cela n’a pas empêché une trentaine d’animaux d’être présenté à la traditionnelle vente-foire de la Saint Louis de la commune. Sauf que cette année, en pleine crise de l’élevage, les acheteurs ont manqué à l’appel. Si certains bouchers locaux et un boucher parisien avaient fait le déplacement et leurs emplettes bovines, la SVA (filiale d’Intermarché) a boudé, en signe de protestation suite aux «descentes» dans leurs magasins des agriculteurs. Tous les animaux ne sont pas donc vendus.
Voici le classement. Grande Championne, Earl Augé (Bords) Prix d’excellence, Gaec Rolland (La Vallée), Earl Couraud Emmanuel (St Vivien), Gaec Martin (85), Earl Augé (Bords), Gaec le Portail (85), Baussay Francis (85), Fouché Christophe (Les Nouillers). Grand Prix, Greau Claude (85), Gaec le Portail (85), Earl l’Angélique (Pons), Ludovic Richard (Varsay), Earl Les Croix Blanches (Corme Royal), Gaec de la Blonde (Varsay), Earl l’Angélique (Pons), Daniel Courrad (Salles sur Mer). Prix d’honneur Earl Puy Chemin (Puy du lac), Scea les Genets (Corme Royal), Gaec de la Blonde (Varsay).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

27-09-2018 | L'Agriculteur Charentais

Céréales

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10,6 %
A la fin juillet 2018, le cumul sur douze mois du nombre de défaillances d’entreprises (tous secteurs d’activité confondus) s’est élevé à 53 000, soit une baisse de 4,7 % sur un an, indique la Banque de France dans un communiqué un 11 octobre. «Les secteurs de l’agriculture, des activités immobilières et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances cumulées sur douze mois (respectivement - 10,6 %, - 6,8 % et - 6,6  %).» Les défaillances diminuent aussi dans la construction (- 6,4 %) mais elles augmentent dans les transports et l’entreposage (+ 8,7 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui