L'Agriculteur Charentais 10 décembre 2015 à 08h00 | Par Ronan Lombard

Côté Coops : Le savoir-faire des producteurs est un atout de la France

Pour se placer sur l’échiquier mondial, il faut apporter des volumes et de la qualité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sébastien Abis (à droite) et Christophe Dequidt étaient invités à présenter une carte du blé dans le monde. Ils ont insisté sur l’importance géopolitique de la céréale, et bonne nouvelle, la France a des atouts pour la produire.
Sébastien Abis (à droite) et Christophe Dequidt étaient invités à présenter une carte du blé dans le monde. Ils ont insisté sur l’importance géopolitique de la céréale, et bonne nouvelle, la France a des atouts pour la produire. - © AGRI 79

À l’instar des producteurs de Terre Atlantique, réunis en assemblée générale, la France a démontré qu’elle sait faire. Il est aussi important de savoir pour qui.
Si les nouvelles lunettes de son président améliorent « uniquement ma vision de près », à en croire la récurrence du message pendant l’assemblée générale du 2 décembre à Niort, la coopérative ne perd pas de vue son cap principal : le revenu de ses adhérents. Invitant ses derniers à être «fiers de votre travail, de votre engagement et de vos pratiques», Jean-Yves Moizant était lui-même fier du bilan de la collecte 2014. Le président de Terre Atlantique souligne que le volume record (415 mt), s’il est cohérent avec l’ambiance nationale, est néanmoins permis grâce «à la qualité technique du travail des adhérents» et à la confiance qu’ils accordent à la coopérative.

Lire la suite dans les pages Côté Coops de l'édition papier du 11 décembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
13 837
C’est le nombre de lapins détruits  par les ACCA et les lieutenants de louveterie en mars, sur la saison 2014 2015 en Charente Maritime. Les chasseurs en période de chasse font l’effort principal avec 11 294 prélèvements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui