L'Agriculteur Charentais 01 février 2018 à 01h00 | Par Estelle Bescond

Cuma des charentes : Des tours à vent pour lutter contre le gel

Une réflexion est menée sur l’installation de tours antigel dans le vignoble de cognac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le viticulteur Dominique Girault (à gauche) a témoigné de son expérience avec les tours antigel installées en Loir-et-Cher
Le viticulteur Dominique Girault (à gauche) a témoigné de son expérience avec les tours antigel installées en Loir-et-Cher - © VC

La solution, on la trouvera peut-être collectivement.» Après le gel d’avril 2017, Jean-Yves Verhaeghen, président de la Fédération des cuma des Charentes, a rencontré des viticulteurs d’Indre-et-Loire et de Loir-et-Cher qui ont mis en place une solution face à ce phénomène : les tours antigel. «En Loir-et-Cher, sur les coteaux du Cher, nous sommes dans une zone assez gélive donc nous avons mené une réflexion sur ce problème. Nous avions choisi deux solutions : le frostbuster utilisé en arboriculture et les tours, simples à mettre en œuvre et qui ne peuvent pas générer plus de dégâts.

Lire la suite dans notre édition papier du 2 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.