L'Agriculteur Charentais 12 octobre 2017 à 08h00 | Par l'Agriculteur charentais

Débats : Le député à l’écoute

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Raphaël Gérard, nouveau député de la Charente-Maritime, affirme haut et fort sa volonté d’être accessible. Il propose pour cela deux réunions publiques où les «électeurs auront la parole» et où il répondra directement aux questions. «Aucun sujet tabou». «Mon rôle tel que je le conçois est de faire ce travail d’explication et de rendre compte régulièrement du travail que nous menons à l’assemblée.» Face aux «interprétations tronquées, de partis-pris ou de mauvaise compréhension», il veut s’expliquer dans des forums citoyens «sans rester confiné aux seuls Comités de la République en Marche qui ont déjà largement démontré leur efficacité en matière d’intelligence collective.» C’est ce vendredi après-midi de 16 h à 19 h à Royan, et le 20 octobre à Montendre à 19 h.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.