L'Agriculteur Charentais 01 octobre 2015 à 08h00 | Par Station viticole

Des clés pour vinifier

La station viticole du BNIC donne quelques conseils pour vinifier les vins de distillation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir

L’état sanitaire actuel des vignes et des raisins est globalement très correct. On observe quelques cas particuliers d’attaques d’oïdium sur grappes. Suite aux derniers épisodes pluvieux, de nouveaux foyers de Botrytis s’installent et pourraient évoluer en fonction des conditions climatiques à venir.Ces cas d’altération de l’état sanitaire nécessiteront des précautions particulières, nous recommandons de vinifier à part les lots concernés qui feront l’objet d’une décantation adaptée, ainsi que d’un bilan qualitatif après les vinifications.

Récolte et pressurage

Il convient de lancer les chantiers de récolte pour les parcelles les plus précoces et pour les durées longues de vendange ; les organiser de façon à minimiser les temps d’attente et la macération.Les réglages de la machine à vendanger seront adaptés dans un contexte favorable cette année au décrochement des baies.

Lire la suite dans l'édition du 02 octobre 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
64 900
La filière Elevage et Viande participe à la vie du territoire néo-aquitain. Elle représente 64900 emplois (25 % des emplois français du secteur) soit : 42 300 pour le secteur de l'élevage ; 700 pour le secteur de la mise en marchés ; 4 000 pour le secteur de l'abattage et de la transformation et du commerce de gros ; 17 900 pour le secteur de la distribution (boucheries artisanales, supermarchés, restauration).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui