L'Agriculteur Charentais 09 mai 2013 à 18h22 | Par l'Agriculteur Charentais

DPU - Attributions possibles

les modalités de dotations de droits à paiement unique sont définies pour la campagne 2013

Abonnez-vous Imprimer

Les modalités de dotations de Droits à Paiement Unique (DPU), à partir de la réserve nationale ou de la réserve départementale, sont définies pour la campagne 2013.Les formulaires de demande d’attribution de DPU réserve accompagnés d’une notice explicative sont téléchargeables sur le site internet des services de l’Etat. Les demandes doivent obligatoirement être réceptionnés à la DDTM – cellule DPU – au plus tard pour le 15 mai 2013.
Programmes nationauxLes règles de gestion sont définies nationalement et sont identiques quel que soit le département :. Un programme «installation» permet d’attribuer une dotation aux nouveaux installés bénéficiaires d'un Plan de Développement d'Exploitation validé par le Préfet et dont la date d’installation est comprise entre le 16 mai 2012 et le 15 mai 2013, uniquement dans les cas de clauses objectivement impossibles.. Un programme «grands travaux» destiné aux exploitants concernés par l’emprise temporaire des travaux d’un ouvrage déclaré d’utilité publique (route, autoroute, voie ferrée, etc.).
Programmes départementauxIls permettent des attributions ou des revalorisations de DPU dans le cadre de programmes spécifiques gérés au niveau départemental :. Un programme «installation» complémentaire au programme national, permet d’attribuer une dotation aux nouveaux installés bénéficiaires d'un Plan de Développement d'Exploitation validé par le Préfet et dont la date d’installation est comprise entre le 16/05/2012 et le 15/05/2013, en cas de clauses possibles.. Un programme de «revalorisation» vise à attribuer une dotation aux agriculteurs détenant un portefeuille de DPU dont la valeur rapportée à la surface admissible hors vignes et vergers de 2013 est supérieure à 0 € et inférieure à 200 €.
Pour tout renseignement complémentaire www.charente-maritime.gouv.fr ou contacter la cellule DPU de la DDTM Tél : 05 16 49 60 65.

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui