L'Agriculteur Charentais 27 mars 2014 à 10h39 | Par Bernard Aumailley

Droits de plantation - La France propose

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le ministère a présenté le 19 mars, lors du conseil spécialisé vin de FranceAgriMer, la position de la France, soutenue par 14 Etats membres, des «ajouts» aux propositions de la Commission sur les droits de plantations. Le futur système d’autorisations de plantations soit encadré, sans risque de dérive de dé-régulation. La copie de la Commission sur le sujet ne convenait pas, car la libéralisation était remise à l’ordre du jour. Basé sur la subsidiarité (en ajoutant des critères supplémentaires), les propositions françaises ont été présentées lors de ce conseil. Une étude du cabinet AND international, sur la mise en place d’un nouveau dispositif de gestion des plantations de vigne (contexte, objectifs, calendrier) a été dévoilée. Lors de ce même conseil, la filière vins a découvert le rapport d’étape à la réflexion stratégique sur les perspectives de la filière viticole à l’horizon 2025. Selon Jérôme Desprez, cela va se traduire en “plan d’actions” et qu’une meilleure connaissance des marchés devrait permettre de mieux gérer la volatilité des prix.  

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui